Vocation & Spiritualité

L’obéissance du coeur

L’obéissance  est peu attrayante! N’est-elle pas une entrave à notre juste liberté ? Pas si sûr ! Ne permettrait-elle pas au contraire au meilleur de nous-mêmes de voir le jour ? Il ne s’agit pas ici de l’obéissance à des règlements, à des lois, mais de cette…

"La foi ou le contraire du provisoire
Qu’est-ce que la foi ? Le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC) répond : C’est d’abord une vertu donnée par Dieu. Mais c’est aussi notre adhésion personnelle à la vérité qu’il nous révèle, une adhésion de notre raison mais aussi de notre vie, de notre existence...."

La prière qui prend toute la vie

about1 La prière ? Ne serait-ce pas l’histoire d’une relation d’amour entre celui qui prie et Dieu ? Si c’est cela, l’histoire d’une relation, la prière prendra alors toute la vie comme elle a pris toute la vie de la Vierge Marie, de l’Annonciation à la Pentecôte en passant par le Calvaire. On peut dire que Marie a été enracinée dans la prière, enracinée en Dieu. Et de ce fait elle est entrée dans la familiarité du Très Haut. Sa vie nous en trace le chemin.  Si nous suivons ce chemin, si nous mettons la prière au cœur de notre existence, nous journées seront vécues autrement, la prière sera comme une musique de fond soutenant notre marche.

L’humilité ou la liberté d’être soi

La vertu d’humilité est joyeuse et dynamique, elle donne des ailes ! Pourquoi ? Parce qu’elle se fonde sur la vérité de notre condition humaine, et elle s’en réjouit. Nous sommes créés par Dieu, Il nous aime, Il nous donne tout à profusion : la vie, le mouvement et l’être, comme le dit saint Paul. Nous vivons de sa grâce, nous sommes  en relation   permanente avec Lui.  Nous ne pouvons pas ne pas dépendre de lui, c’est un fait.  L’humilité consent joyeusement à tout recevoir, comme l’enfant reçoit tout de ses parents. L’humilité proclame bien haut qu’elle n’est pas propriétaire des dons et qualités qu’elle peut avoir : elle  accueille, elle remercie, elle  s’émerveille. Elle est libre.